08.02.2021: Déclaration de données de vaccination Covid depuis le système primaire

Plus il y aura de vaccins disponibles contre le Covid-19, plus les prestataires de services ambulatoires seront impliqués dans la campagne nationale de vaccination. Afin de réduire la charge administrative du corps médical, AD Swiss propose une solution permettant de transmettre les données de vaccination Covid directement du système primaire à l’OFSP. Peer Hostettler, responsable des ventes d’AD Swiss et membre de la direction de HIN, nous révèle de quoi il s’agit.

 

AD Swiss: AD Swiss souhaite simplifier la transmission à l’OFSP des données de vaccination. De quoi s’agit-il?

Peer Hostettler: Le corps médical était déjà surchargé de travail avant le Covid-19 et il est désormais soumis à une pression supplémentaire liée la maîtrise de la pandémie – par exemple avec l’extension imminente de la campagne de vaccination aux prestataires de services ambulatoires. Nous souhaitons alléger le plus possible la charge de travail des médecins et mettons tout en œuvre en ce sens en tant que médecins fournisseurs de solutions.

 

Comment AD Swiss peut-elle contribuer à simplifier les processus?

La collecte et la transmission de données est notre cœur de métier, et nous disposons en la matière d’une expertise unique en son genre. Il est donc pour nous évident que nous pouvons et souhaitons apporter notre contribution. Les données médicales doivent être transmises de manière sécurisée, et ce autant que possible dans un format permettant un traitement et une utilisation ultérieure simples. Pour ce faire, nous misons sur des interfaces ouvertes et des formats d’échange standardisés. Si cet échange peut en plus être automatisé, nous parvenons alors à une véritable mise en réseau des systèmes. Et cela réduit de manière significative la charge de travail des différents acteurs.

 

Comment fonctionne la transmission simplifiée des données de vaccination?

Nous avons ajouté à un service déjà existant d’AD Swiss, l’AD Swiss Convenience Interface (ADS CI), une fonction supplémentaire permettant la transmission des données de vaccination. Outre les attributions et les ordonnances électroniques, les médecins peuvent désormais saisir les vaccinations Covid depuis leur logiciel de cabinet et transmettre celles-ci à la surveillance des vaccinations de la Confédération. Le système primaire envoie pour ce faire les données agrégées à l’ADS CI. Les données sont ensuite transmises par le système à la surveillance des vaccinations de l’OFSP. L’ADS CI génère également un carnet de vaccination pour le patient, comportant toutes les données prescrites par l’OFSP, et renvoie celui-ci au système primaire. Le ou la médecin peut ensuite remettre le carnet de vaccination au patient ou à la patiente.

 

Que doivent faire les prestataires de services qui veulent utiliser la solution, et cela leur coûte-t-il quelque chose?

AD Swiss ne facture aucun coût aux utilisateurs – seul le raccordement HIN nécessaire pour l’authentification ADS CI reste à leur charge, mais la plupart l’ont déjà. Dans la mesure où l’interface avec l’ADS CI est ouverte à tous les fournisseurs de systèmes primaires, d’autres connexions seront ajoutées prochainement. Les médecins doivent donc se renseigner auprès de leur fournisseur de logiciels sur la disponibilité et les coûts encourus.

Mise à jour (26.02.2021): Fournisseurs et cantons

La solution est integrée dans les logiciels de cabinet des fournisseurs suivants:

  • Caisse des Médecins (CB10)
  • Vitodata
  • amétiq
AD Swiss est autorisée par les cantons suivants en tant qu’unité déclarante:

  • Glaris
  • Obwald

 

Informations supplémentaires: